Musée du Tram

restauration du musée du tram

La restauration des bâtiments du Musée et du dépôt de trams de l’avenue de Tervueren, classés depuis 2001, a visé, tant que possible, le retour à l’état dans lequel ils se trouvaient dans les années 50.

Le site présentait des aspects représentatifs de différentes époques qu’il a traversées.  Les deux remises aménagées en musée ont gardé leur structure générale avec les baies vitrées élégantes, les colonnes en fonte et les belles charpentes en bois.

L’ensemble des façades a reçu une nouvelle jeunesse par un ravalement des parements de brique et par la rénovation des châssis et des corniches.  Les toitures ont retrouvé leur aspect d’antan ; les plaques ondulées ont cédés la place aux tuiles « tempête » et aux lanterneaux d’origine.

Les frontons originaux en bois ont retrouvé leur aspect d’antan.  L’éclairage des frontons a été restitué ainsi que les plaques renseignant les numéros de voies.

Les niches de protection, qui permettaient au personnel de s’abriter lors du passage des trams, ont été recréées à l’identique dans la longue façade ainsi que l’esplanade en pavés en face du musée.  Une des voies intérieures du musée a été prolongée jusqu’au réseau STIB.  La grille en fer forgé qui clôturait l’esplanade côté avenue de Tervueren a, quant à elle, été reconstituée.

Enfin, certains aménagements ont été faits pour augmenter le confort du musée et la sécurité incendie.

F08 12 3211 Musée du tram

Client
STIB (Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles)
Localisation
Bruxelles
Surface
8.645 m²
Construction
2007-2009
Statut
Terminé
Prix/Certifications
Règle d'or de l'urbanisme dans la catégorie espace public
Crédits
Georges De Kinder